Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce blog a été créé dans le cadre des cours d'Histoire de l'Art de l'EDNA, étudiés par Florentina CARRIER

11 Oct

LE CUBISME (1906-1914)

Publié par Florentina CARRIER  - Catégories :  #Courants artistiques

Autour de 1907 Picasso et Georges Braque propose une vision nouvelle de l’espace, partant d’une géométrisation inspirée par Cézanne, ils cassent l’espace et le volume, ne retiennent que des plans et adoptent une multiplicité d’angles de vue au sein d’un même tableau, c’est le cubisme. Ils veulent représenter des volumes alors que la toile est plate, donc ils utilisent des formes géométriques comme des ronds, des carrés ou des losanges. Ils simplifient la réalité pour ne garder que le contour des formes. Le cubisme représente la 3D sur une 2D en perspective en fractionnant l’espace pour le reconstituer sur une surface plane.

Puis au fil du temps, ils améliorent leur façon de peindre. Ils décident d’éclater les objets en une multitude de facettes, et de les dessiner séparément. Par exemple, dans la représentation d'un visage, un œil pourra être dessiné plus bas que l’autre. Ils s'exercent à peindre plusieurs points de vue. Dans le même tableau, tu peux avoir l’impression que le personnage est de face et en même temps de profil. Le peintre joue avec la perspective et la lumière dans différentes parties du tableau.

Avec le Cubisme, Picasso remet en question la vision humaine, normale, réelle et libère la peinture qui n’est plus obligé de représenter les choses telles qu’on les voit. D’après les historiens de l’art, « Les demoiselles d’Avignon » est le premier tableau cubiste (avec Le Nu debout de Braque) qui annonce un mouvement artistique pour lequel de nombreux peintres adhéreront et ce mouvement influencera un nombre important de peintres sans qu’ils soient pour autant cubistes.

Louis Vauxcelles, un critique d’art, inventa le terme « cubisme » pour qualifier après avoir vu une toile de Braque nommée « Les Maisons de l'Estaque » :

LE CUBISME (1906-1914)
LE CUBISME CÉZANNIEN (1906-1908) :  Volume simplifié et géométrisé. Ici on peut voir ici le célèbre tableau de  Picasso : Les Demoiselles d’Avignon  ( un autre article y est entièrement dédié dans ce blog).

LE CUBISME CÉZANNIEN (1906-1908) : Volume simplifié et géométrisé. Ici on peut voir ici le célèbre tableau de Picasso : Les Demoiselles d’Avignon ( un autre article y est entièrement dédié dans ce blog).

LE CUBISME ANALYTIQUE (1908-1912) avec Picasso, "Portrait d'Amboise Vollard" (1910). Ce fut la période la plus marquante du cubisme. Cette phase est intitulée cubisme analytique car l'artiste analyse les formes du sujet pour le reproduire simplement avec des formes géométriques : simplification de la couleur, destruction et contrastes des formes > abstrait.

LE CUBISME ANALYTIQUE (1908-1912) avec Picasso, "Portrait d'Amboise Vollard" (1910). Ce fut la période la plus marquante du cubisme. Cette phase est intitulée cubisme analytique car l'artiste analyse les formes du sujet pour le reproduire simplement avec des formes géométriques : simplification de la couleur, destruction et contrastes des formes > abstrait.

LE CUBISME SYNTHÉTIQUE (1910-1912), ici, encore avec Picasso "Chien et cop" (1921). Le collage fut introduit dans cette période du cubisme. Le cubisme synthétique est plutôt une insertion de plusieurs objets les uns dans les autres. Picasso, par le biais de ce mouvement, a été le premier à utiliser du texte dans ses œuvres et à avoir recours à des techniques mixtes, utilisant plus d'un type de support dans la même pièce. Opposé au cubisme analytique, Le cubisme synthétique apporte moins de changements de plan de vue et moins d'ombrage, ce qui aplatit l'espace.  C'est un style dit intellectuel.

LE CUBISME SYNTHÉTIQUE (1910-1912), ici, encore avec Picasso "Chien et cop" (1921). Le collage fut introduit dans cette période du cubisme. Le cubisme synthétique est plutôt une insertion de plusieurs objets les uns dans les autres. Picasso, par le biais de ce mouvement, a été le premier à utiliser du texte dans ses œuvres et à avoir recours à des techniques mixtes, utilisant plus d'un type de support dans la même pièce. Opposé au cubisme analytique, Le cubisme synthétique apporte moins de changements de plan de vue et moins d'ombrage, ce qui aplatit l'espace. C'est un style dit intellectuel.

LE CUBISME ORPHIQUE (vers 1914). Ici, Robert Delaunay, "Tall Portueuse woman" (1916). La mythologie grecque et les doctrines de Pythagore se lièrent au cubisme durant la période du cubisme orphique, de 1914 à 1920. Le sens et l'expression du sujet furent le noyau de la création artistique orphique. Le terme Orphique fut inventé par Guillaume Apollinaire,  en référence aux peintures de Robert Delaunay relatives à Orphée. Evolue le cubisme vers l’abstraction visant à exprimer l’idéal de l’existence d’un état d’être infini. On peut y voir une déclinaison du cubisme. ici, on s’intéresse à la déconstruction de la lumière avec les cercles chromatiques > abstrait

LE CUBISME ORPHIQUE (vers 1914). Ici, Robert Delaunay, "Tall Portueuse woman" (1916). La mythologie grecque et les doctrines de Pythagore se lièrent au cubisme durant la période du cubisme orphique, de 1914 à 1920. Le sens et l'expression du sujet furent le noyau de la création artistique orphique. Le terme Orphique fut inventé par Guillaume Apollinaire, en référence aux peintures de Robert Delaunay relatives à Orphée. Evolue le cubisme vers l’abstraction visant à exprimer l’idéal de l’existence d’un état d’être infini. On peut y voir une déclinaison du cubisme. ici, on s’intéresse à la déconstruction de la lumière avec les cercles chromatiques > abstrait

Sources :

- Cours d'histoire de l'art de l'EDNA

- Exposé fait en Première année de Design

- Internet

Commenter cet article

À propos

Ce blog a été créé dans le cadre des cours d'Histoire de l'Art de l'EDNA, étudiés par Florentina CARRIER